Festival d’Avignon

Deux salles climatisées, 15 spectacles et, à l’ombre fraîche des arbres, le joli patio de la Chapelle des Templiers transformé en bar le temps du festival.

Achetez vos billets à l’avance

Sur place tous les jours de 10h à 22h30

Par téléphone de 9h30 à 22h au 04 32 76 02 79

Sur la billetterie en ligne

Les spectacles du Festival 2018

Du 6 au 29 juillet - Relâches 11 et 18 juillet

Les années
10h50 | Durée : 1h20 | La Chapelle des Templiers

d’Annie Ernaux
Adaptation et mise en scène Jeanne Champagne
Production Théâtre Ecoute

AFFICHE Les années

« Les Années », C’est le récit magistral de soixante ans de vie française, de 1940 à 2006, où souvenirs personnels, journal et notes historiques se croisent et s’unissent.
Dans ce livre, Annie Ernaux remonte le temps, le sien et le nôtre, celui d’un pays et d’une femme qui a traversé le siècle avec ses joies, ses émotions, ses déchirures, ses passions. Un récit magnifique qui glisse sans cesse de l’individuel au collectif.
Jeanne Champagne s’arrête sur les années de 1940 à 1974. Cette portion de temps où passant de l’enfance à l’âge adulte, on se construit. Son spectacle est un hymne à la mémoire, un étonnant miroir de nos propres vies. Elle le rythme de chansons, évoque les modes vestimentaires, les événements politiques, les mouvements sociaux mais aussi des gestes ordinaires. Et surtout elle rend un hommage à la femme dans sa conquête de ses libertés.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches 11, 18 et 25 juillet

Au début
12h40 | Durée : 1h25 | La Chapelle des Templiers

de François Bégaudeau
Mise en scène Panchika Velez
Production Acte 2 – Théâtre du Petit Montparnasse

AFFICHE Au début

Quatre récits, écrits par un homme qui nous entraîne dans l’infini mystère de la gestation.
Depuis l’instant initial où a germé l’idée de procréer, un homme et trois femmes issus d’origines, de milieux sociaux, d’âges différents nous racontent un voyage initiatique parfois douloureux, parfois ludique depuis leur propre passé jusqu’à la naissance de l’enfant… L’imaginaire et l’obsession enquêtrice de Bégaudeau créent des morceaux de vie incroyablement vrais, dans lesquels hommes ou femmes ne peuvent que se projeter immédiatement. Le texte adapté par l’auteur d’après ses 13 récits publiés sous le même titre, entremêle avec humour et tendresse les parcours de personnages qui vivent une aventure unique autant qu’universelle. Son écriture légère et forte permet une incarnation théâtrale jubilatoire.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet Relâches : 11,18 et 25 juillet

Le Roman de Monsieur Molière
14h40 | Durée : 1h10 | La Chapelle des Templiers

de Boulgakov,
Adaptation et mise en scène Ronan Rivière
Production Collectif Voix des plumes

AFFICHE Le Roman de Monsieur Molière

Le roman de Mikhaïl Boulgakov est l’une des plus belles visions de la vie de Molière. Ebouriffante, enthousiasmante, écrite comme un roman d’aventure. Ce récit légendaire d’une troupe ballotée entre les succès et les revers est ici présenté dans une version adaptée à la scène, vivante et enlevée. Elle est entrecoupée de scènes de pièces de Molière, de lettres de ses ennemis, et de morceaux de Lully interprétés au piano. Le spectateur peut assister ainsi aux débuts chaotiques de l’Illustre Théâtre, à son ascension fulgurante, à la querelle du Tartuffe et à la fin solitaire de son chef.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches 11,18 et 25 juillet

Moi aussi je suis Barbara
16h25 | Durée : 1h25 | La Chapelle des Templiers

de Pierre Notte,
sur une idée de Pauline Chagne - mise en scène Jean-Charles Mouveaux
Production Arts et spectacles production et l’Equipe de nuit

AFFICHE Moi aussi je suis Barbara

Non, il ne s’agit pas d’un spectacle sur Barbara. C’est le poignant et poétique récit de la vie de Geneviève, jeune femme qui rêve sa vie pour s’éloigner du chaos familial, de ces êtres trop présents, trop absents. Comme des funambules au-dessus du gouffre de la folie, chacun s’échappe à sa manière. Geneviève a choisi, elle sera Barbara….elle s’imagine en chanteuse de minuit.Certes on entendra les chansons de Barbara comme des cris bouleversants de liberté de Geneviève. « Les mots de Pierre Notte sont là, nous dit le metteur en scène, malins, voltigeurs, drôles, féroces souvent, comme à son habitude et comme je les aime. »

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches 11, 18 et 25 juillet

Juste la fin du monde
18h20 | Durée : 1h25 | La Chapelle des Templiers

de Jean-Luc Lagarce
Mise en scène Jean-Charles Mouveaux
Production l’Equipe de nuit

AFFICHE Juste la fin du monde

Dans sa langue si particulière, sa musicalité qui envoute, Jean Luc Lagarce nous invite aux retrouvailles de Louis avec sa famille. Le fils a décidé de revenir voir les siens pour les informer de sa mort prochaine. Il veut enfin se dévoiler, se réconcilier. Mais après tant d’années d’absence, trouver les mots les plus simples et les plus vrais est difficile. Digressions, incompréhensions, maladresses, querelles sont le lot d’échanges parfois violents. Finalement, Louis repart le soir même sans rien avoir divulgué de sa vie ou de sa maladie. Il préfèrera mentir, promettre qu’il reviendra bientôt. Un récit sur la difficulté de communiquer, une palette de personnages blessés, humains, follement attachants.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâche 18 juillet

Un songe d’une nuit d’été
20h15 | Durée : 1h30 | La Chapelle des Templiers

Shakespeare - Purcell
Mise en scène Antoine Herbez / production Compagnie AH

AFFICHE Un songe d’une nuit d’été

Une scénographie tout en mouvement, Des costumes dans l’expression du monde végétal, Des voix lyriques et un trio baroque, Des chants en anglais. Une version revisitée du Songe d’une nuit d’été, légèrement écourtée pour se concentrer sur les jeux de l’amour, multiples et éternels, excessifs et dissonants, qui sont au cœur de cette comédie et surtout y insérer la musique et les chants de Purcell, qui font vivre la magie de la forêt le temps d’une nuit d’été, qui subliment les sentiments et renforcent le merveilleux.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches 11, 18 et 24 juillet

Hilda
22h15 | Durée : 1h20 | La Chapelle des Templiers

de Marie NDiaye
Mise en scène Jean Doucet
Production Théâtre Ouranos – Diffusion Leoumaprod

AFFICHE Hilda

Marie NDiaye est l’un des écrivains français les plus singuliers et novateurs dans sa façon de conter sans en avoir l’air, de toucher le nerf de l’époque sans en jamais parler.
Hilda est un conte, une fable, une urgence qui met en scène Mme Lemarchand, une bourgeoise de gauche ! l’histoire semble simple : Mme Lemarchand a besoin d’une femme de peine. Ce sera Hilda. Mais il lui faut aussi l’amitié d’Hilda, toute la vie d’Hilda, et l’illusion d’une égalité possible. Comment supporter, sinon, d’être servie ? Mme Lemarchand n’a pas l’intention d’exploiter Hilda, ni même de la regarder comme sa bonne. Mme Lemarchand est une femme de gauche. Elle veut éduquer sa servante, la former à la chose politique, lui apprendre à penser. Mais, Mme Lemarchand va se heurter à la résistance d’Hilda, inexprimée mais sourdement hostile. Une fable cruelle, grotesque, drôle et tragique à la fois.

Acheter un billet

du 6 au 29 juillet - Relâche le 18 juillet

Une bouteille à la mer
11h | Durée : 1h25 | Salle Van Gogh

d’après le roman de Valérie Zenatti
adaptation et mise en scène Camille Hazard
Production Passage productions

AFFICHE Une bouteille à la mer

Jérusalem, 9 septembre 2003, Dans le tumulte des attentats, des haines et des promesses de vengeance, Tal et Naïm parviennent à créer une bulle de silence dans laquelle ils vont apprendre à dialoguer. Ces deux adolescents vont se lire, s’écouter, se questionner, dialoguer jusqu’à se respecter d’abord, s’apprécier, et s’aimer, enfin. 
À travers ses romans, Valérie Zanetti, fait résonner une poésie du quotidien au milieu d’un champ de ruines. Ses personnages, comparables à des fleurs perdues sur un lopin de terre chaotique, se cognent à la Guerre, à ses dégâts, son absurdité́…
Dans son roman épistolaire Une bouteille dans la mer de Gaza, elle explore le conflit Israélo-palestinien à travers les yeux de deux adolescents ; Tal, une étudiante juive qui vit à Jérusalem et Naïm, un jeune gazaoui. Et l’on se dit que tout pourrait être possible, la réconciliation et la paix.

Acheter un billet

du 6 au 29 juillet - Relâches les 11, 18 & 25 juillet

L’Avalée des avalés
12h50 | Durée : 1h10 | Salle Van Gogh

de Réjean Ducharme
Adaptation et mise en scène Lorraine Pintal
Avec Louise Marleau, Sophie Cadieux
Producteur délégué Les Déchargeurs, production Théâtre du nouveau monde – Montréal

AFFICHE L’Avalée des avalés
L’Avalée des avalés est la 1ère pièce de Rejean Ducharme. L’auteur québécois le plus mystérieux et sans doute le plus important de sa génération, décédé à l’été 2017. Avec ce roman, Ducharme brosse le portrait d’une jeune fille, Bérénice Einberg, qui refuse de se faire avaler par le monde qu’elle découvre en grandissant.
C’est là le thème central de toute l’œuvre de Ducharme, de jeunes héros et héroïnes qui refusent le monde adulte, le monde tel qu’il est.
Une œuvre iconoclaste portée par une soif d’absolu, insolite et fascinante qui habite le personnage. Un mélange d’ironie, de violence, de révolte donne à l’écriture un souffle ravageur porté par des personnages écorchés vifs. Rien ici ne laisse indifférent et le travail d’adaptation et de mise en scène de Lorraine Pintal sert avec force et beauté l’authentique génie de l’auteur.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches les 11, 18 & 26 juillet

À tour de rôle
14h25 | Durée: 1h | Salle Van Gogh

de Pierre David-Cavaz
Mise en scène Stéphane Müh
Avec Stéphane Müh et Patrick Zimmermann
Production COMPAGNIE THEATRALE MÜH

AFFICHE À tour de rôleDeux comédiens. Deux courtes pièces, Le Pyjama en satin et La Légion sont des variations pleines d’humour et délicatement sensibles sur la solitude, de même que d’étonnants tête-à-tête tragi-comiques.
Stéphane Müh et Patrick Zimmermann sont les réjouissants compères de cette traversée cocasse et surréaliste écrite par Pierre David- Cavaz en 2014. Ils savent installer une situation avec la force de leur présence, découper un espace avec quelques gestes et… jouer ! Jouer à rire, jouer à se faire mal, à se faire peur, endosser d’étranges personnages, créer une tension et laisser entrevoir l’étendue des imprévus que nous réservent la vie et nos semblables.
L’écriture est ciselée, le contre-pied est subtil, l’absurdité soigneusement orchestrée et les dénouements troublants. Des bizarreries désespérément humaines que Pierre David-Cavaz, disparu début 2016, savait saisir comme personne.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâche le 18 juillet

Regardez la neige qui tombe
15h50 | Durée : 1h10 | Salle Van Gogh

Traduction Françoise Morvan – André Markowicz
Mise en scène Philippe Mangenot avec la complicité de Raphaèle Huou
Avec Philippe Mangenot et Raphaèle Huon – lumières Samuel Bovet

Production Théâtres de l’entre deux

AFFICHE Regardez la neige qui tombe « Regardez la neige qui tombe » est une légèreté théâtrale qui nous propose de découvrir les multiples facettes de Tchekhov, considéré par Philippe Mangenot, le metteur en scène, comme le « père » de l’écriture contemporaine. Il y a chez Tchekhov cette sensation que même lorsque tout va mal, il faut toujours regarder du côté de la vie, ne pas sombrer dans le pessimisme, ne pas basculer dans le jugement car juger c’est refuser de comprendre ! Les monologues d « Oncle Vania » et des « Trois sœurs », « Platonov » ou « L’Ours » résonnent ici comme un hymne à la vie C’est un bijou de théâtre, fait d’un simple plateau, de quelques accessoires servi par deux comédiens inspirés qui nous entrainent au cœur de l’œuvre et la vie de leur héros, car au-delà du théâtre de Tchekhov, à travers ses correspondances, c’est aussi de l’homme et du médecin dont il est question.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches les 11, 18 & 26 juillet

Marie-Madeleine ou le salut
17h25 | Durée : 1h | Salle Van Gogh

De Marguerite Yourcenar
Conception et interprétation Brigitte Catillon
Production Scènes à l'italienne

AFFICHE Marie-Madeleine ou le salutMarguerite Yourcenar s’empare du personnage de Marie-Madeleine pour remonter le chemin parcouru par Marie, de la jeune épouse de Jean l’Evangéliste, espiègle et séductrice, désemparée par sa nuit de noces à Marie-Madeleine la courtisane jusqu’à la révélation de son amour pour Dieu.
Un texte où scintillent la beauté des mots, l’élégance de la langue et l’intelligence de la pensée.  Une langue vibrante, somptueuse, à la fois rigoureuse et baroque, imagée et entièrement maîtrisée, chatoyante dans sa grammaire mais en même temps acérée pour dépeindre les tourments de l’amour et de la passion, la sublimation par le sacrifice, la dignité face à un destin tragique.

Acheter un billet

du 6 au 29 juillet à 20h30 - Relâches 11, 18, 26 juillet

Pour l’amour de Simone
18h50 | Durée : 1h10 | Salle Van Gogh

Textes de Simone de Beauvoir et ses amants
Mise en scène et scénographie Anne-Marie Philipe / Production SEA ART

AFFICHE Pour l'amour de SimonSimone de Beauvoir avait passé un pacte avec Jean-Paul Sartre : « Liberté des corps, fidélité des esprits, transparences des relations ». C’est ainsi qu’elle rencontre Jacque Laurent Bost et, aux Etats-Unis, Nelson Algren qui fut sa passion charnelle.
De ces séquences amoureuses absolues, vécues avec le consentement de Sartre, il reste une correspondance ardente qui témoigne d’une des plus belles aventures intellectuelles et sentimentales du siècle dernier.
Anne-Marie Philipe comédienne et metteur en scène a réuni à ses côtés deux comédiennes avec qui elle incarne les trois « amoureuses » et un acteur qui incarne à lui seuls les trois amants. On découvre avec bonheur une Simone de Beauvoir moins connue, sensible, charmeuse, irrésistible et inattendue.

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet Salle Van Gogh - Relâches 11, 18, 25 juillet

Belle-Fillle
20h25 | Durée : 1h10 | Salle Van Gogh

De et Mise en scène par Tatiana Viale
Production Le Bruit neuf, En compagnie des ours

Affiche Belle-Fille

« Belle-fille » est une déambulation biographique adressée à un beau-père disparu qui retrace leur rencontre et raconte, avec douceur, drôlerie et lucidité, cette relation particulière, parfois complexe qui lie un enfant au nouvel amour de sa mère faisant de la relation au père une relation presque secrète.
Par bribes, fragments, traces, comme s’écrit un journal intime on découvre cette belle-fille, personnage multiple, qui passe de la petite fille à la jeune fille puis à la femme,

C’est à partir de la rencontre avec Manon la comédienne, de la complicité qui s’est instaurée entre l’auteur et l’actrice que ce récit a trouvé sa forme théâtrale. Au-delà des mots, Manon fait entendre les silences. « En elle, nous dit Tatiana Vialle, j’ai trouvé ma voix. En faire un acte théâtral est aussi une façon d’affirmer pleinement sa qualité d’autofiction ».

Acheter un billet

Du 6 au 29 juillet - Relâches 11, 18 et 26 juillet

Dieu habite Düsseldorf
22h | Durée : 1h10 | Salle Van Gogh

Mise en scène et interprétation Renaud Danner et Eric Verdin
Production Théâtre Java

AFFICHE_118Sébastien Thiéry signe ici neuf sketches résolument noirs, absurdes, incisifs et désespérés. Et c’est l’humanité de ses personnages vaguement médiocres qui touche. À chaque fois, deux hommes sont face à face, deux anonymes, deux quidams que tous nous connaissons, que tous nous avons croisés, un jour ou l’autre au coin d’une rue, derrière un guichet ou dans une salle d’attente. Ils sont seuls, isolés, mendiant un regard, un sourire, une once de tendresse. Ils sont paumés, rejetés, fragilisés et prêts à se raccrocher à n’importe quelle bouée pour ne pas sombrer. Sébastien Thiéry dépeint cette détresse dans des textes surréalistes entre bouffonnerie, rire et délire. Sébastien Thiéry pourrait être le petit-fils de Ionesco ou Beckett, tout en flânant du côté de Dubillard.

Acheter un billet

Billetterie en ligne

Réservez vos spectacles

Théâtre du Petit Louvre

Le théâtre du Petit Louvre

Voir le site du Théatre du Petit Louvre

La Chapelle des Templiers 223 places
Entrée rue Félix-Gras
(au niveau du 29 rue Saint-Agricol)

La salle Van Gogh 85 places
Entrée 23 rue Saint-Agricol
(par les galeries d’art)

Réservation au +33 (0)4 32 76 02 79

Direction
Sylvie et Jean Gourdan de Fromentel
23 rue Saint-Agricol. 84000 Avignon

Direction artistique
Martine Spangaro

Téléchargez la brochure

Brochure du théâtre pour le Festival d'Avignon

Téléchargez le plan des parkings

Où stationner durant le Festival d'Avignon